« Oser le libertinage avant la fin du monde » @Camille Emmanuelle

La chronique érotico-culturelle de Camille Emmanuelle

Cet article a été publié sur LorenzodeParis.com

oser le libertinage

Un jour de septembre 2012. J’ai rendez vous avec Pierre Des Esseintes, qui a récemment écrit deux ouvrages : Osez le libertinage, aux éditions de la Musardine, et Manuel de survie en cas d’apocalypse, aux éditions Jean-Claude Gawsewitch.

Cette interview, je devais la faire au Moon City, le grand hammam/sauna échangiste de Pigalle, pendant un « brunch libertin ». Je devais me retrouver dans la moiteur du lieu, habillée d’une simple serviette, un stylo dans une main, une fraise piochée sur le buffet dans l’autre. Finalement, nous nous retrouvons bien à midi, mais je suis chez « Gigi », une pizzeria de Levallois-Perret, habillée normalement, avec toujours un stylo dans une main, mais un morceau de Quatre Saisons dans l’autre. Gigi, je précise, n’est pas une pizzeria libertine. Mais c’est plus proche du lieu de travail de mon interlocuteur, qui a peu de temps à me consacrer. Lire la suite

« Bonjour, c’est bien ici la soirée Dorcel ? » @Camille Emmanuelle

La chronique érotico-culturelle de Camille Emmanuelle

Cet article a été publié sur LorenzodeParis.com

Bonjour c'est bien ici

Cette phrase, je n’imaginais pas, il y a dix ans, la prononcer. Il y a dix ans j’étais une jeune étudiante en sciences politiques, mon visage avait encore les rondeurs de l’adolescence, je voulais être grand reporter pour Radio France, et je ne jurais que par Lévi-Strauss (l’anthropologue, pas les jeans). Il y a dix ans j’étais une petite intello un peu coincée. Pourtant je me souviens avoir regardé, avec mon amoureux de l’époque, un Dorcel, sur VHS. Je ne me rappelle plus le titre, juste que c’était une histoire de bourgeoises assez salopes.

Lire la suite