La playlist qui « donne envie de »… par Young Swizzle

timthumb

Etienne, dit Young Swizzle, collectionneur de disques rares et bizarres en tous genres, DJ de salon, et parfois de club (Favela Chic),  nous offre avant l’été une playlist qui donne envie de…

« Pour la musique qui donne envie de,  je peux être d’humeur dirty south et booty shake, comme ému par la sensualité d’une voix. J’ai choisi volontairement des choses très variées, de ces hymnes à la beauté du corps féminin que sont les thèmes du Mépris de Georges Delerue ou celui de Foxy Brown de Willy Hutch, à la subtilité des grooves homosexuels d’Azari & III voire transexuels chez Mykki Blanco, et tout en se laissant caresser par les voix suaves de Chet Baker, Blossom Dearie ou Serge Gainsbourg dans les couloirs de son Hôtel Particulier. Tout cela devrait pouvoir s’écouter dans l’ordre pour passer tranquillement de doux préliminaires à des fantasmes plus…bestiaux, et pour finir la nuit dans les bras l’un de l’autre. »

« Ses envies «  viennent de mondes si différents. Les musiques noires d’abord, du jazz au rap en passant par la soul, la funk ou les musiques tropicales, « Mais j’explore aussi beaucoup les musiques classiques, les BO de films, les illustrations sonores, le rock psyché, les musiques électroniques plus expérimentales ou carrément dancefloor … Enfin le liant de tout cela est peut être un état d’esprit qui est resté un peu punk (mes premiers émois), un peu comme les Bad Brains qui étaient capable d’enchainer des morceaux purement punk hardcore et dub dans le même concert. »

Il termine un mix en forme d’hommage à Pigalle (son quartier), à ses nuits en sueur et ses peep shows poussiéreux. Enfin il  prépare une sélection de titres qui formeraient comme une collection sonore d’art brut, ou hors les normes,  qui dérouleraient comme la bande originale d’un film imaginaire. Je l’attends !

 

Les commentaires sont fermés.