« Femme qui rit » pour le Huffington Post @Camille Emmanuelle

Un article publié dans le Huffington Post.

DessKinkinessHuff

Récemment, dans une soirée, un ami m’a dit : « Tu as un rire clitoridien. D’autres femmes ont un rire vaginal ». Cette remarque m’a évidemment fait rire, mais alors que je riais, je me suis sentie très gênée, comme si je jouissais en public… Humour et sexe entretiennent de drôles de rapports. Puissant aphrodisiaque, l’humour semblerait bizarrement persona non grata pendant l’acte sexuel. L’idée communément admise serait qu’il serait de bon ton de rire avant, après, mais pas pendant. Je pense le contraire. Le sexe est un territoire de jeux, où l’on peut vivre toutes les émotions : excitation, frustration, joie, vague à l’âme, tristesse et rires. Proscrire le rire, c’est considérer que l’on doit rester « concentré » pendant l’acte, or la question n’est pas la concentration, mais bien la connexion avec l’autre. Quoi de mieux qu’un joli fou rire partagé, tout nus ? Comme l’écrivait le poète mauricien Malcom de Chazal, « Le rire est le grelot du sexe ». Je suis donc ravie lorsqu’un samedi après-midi, j’ai rendez-vous avec Luz, auteur et illustrateur connu pour son trait satirique et humoristique, pour Charlie Hebdo et pour l’édition. Il expose actuellement, au Musée de l’Erotisme, un projet appelé « Kinkiness » (de « kinky », le sexe sortant de l’ordinaire), en collaboration avec Sarah Constantin, chanteuse, journaliste et scénariste. Une discussion autour de la création, du désir, du fantasme, de l’amitié, et du féminisme, ponctuée comme il se doit de rires et de sourires. Lire la suite